Mission

Droit à l'alimentation, sécurité et autonomie alimentaire

Notre mission est de promouvoir l’autonomie alimentaire et de saines habitudes de vie dans le but d’améliorer la santé et la qualité de vie de la population de la MRC du Haut-Saint-François.

Droit à l’alimentation

Les gouvernements ont l’obligation de garantir le droit de toute personne à un niveau de vie suffisant pour elle-même et sa famille, y compris une nourriture, un vêtement et un logement suffisants, ainsi qu’à une amélioration constante de ses conditions d’existence. Ils reconnaissent le droit fondamental qu’a toute personne d’être à l’abri de la faim.[2]

Les principaux critères du droit à l’alimentation sont :
  • la disponibilité des aliments;
  • la proximité géographique et
  • l’accessibilité économique des
    aliments;
  • le caractère adéquat des aliments qui
    doivent être sains, salubres et
    correspondre aux besoins des gens
    selon leur âge et leurs conditions
    physiques et socioéconomiques;
  • la durabilité du système alimentaire
    qui permet de développer un réseau
    de collaboration territorial qui intègre
    la production, la transformation, la
    distribution et la consommation de
    produits alimentaires ainsi que la
    gestion des matières résiduelles, dans
    le but d’accroître la santé
    environnementale, économique et
    sociale de la collectivité. [3]

[2]ONU, Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux etmculturels, 1976. En ligne à:
https://www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CESCR.aspx.

[3]Collectivités Viables, Droit à l’alimentation. En ligne à : http://collectivitesviables.org/articles/droit-a-l-alimentation.aspx.

La sécurité alimentaire

La sécurité alimentaire existe lorsque tous les êtres humains ont, à tout moment, la possibilité physique, sociale et économique de se procurer une nourriture suffisante, saine et nutritive leur permettant de satisfaire leurs besoins et préférences alimentaires pour mener une vie saine et active.[5] 

[5]

[5] Comité de la Sécurité Alimentaire Mondiale, S’entendre sur la terminologie, CSA, 39e session, 15-20 octobre 2012, p. 17. En
ligne à: http://www.fao.org/3/MD776F/MD776F.pdf

 

L’autonomie alimentaire

Dans le respect des êtres humains, de la nature, de tous les êtres vivants et de l’environnement, l’autonomie alimentaire suppose une prise en charge individuelle et collective visant l’accessibilité à une nourriture de qualité et à un meilleur contrôle du système alimentaire qui ne peut se faire sans une démarche d’éducation populaire. L’autonomie alimentaire est un processus de prise de pouvoir permettant, à toutes et à tous, l’exercice du droit à l’alimentation.[6] 

[6] Regroupement des cuisines collectives du Québec, Définition de l’autonomie alimentaire, Adoptée à l’assemblée générale
annuelle du 3 juin 2015. En ligne à : http://www.rccq.org/fr/a-propos/autonomie-alimentaire/.

L’accessibilité alimentaire

  • Accès à une quantité suffisante de nourriture
    saine
  • Lieux d’approvisionnement diversifiés et
    avoisinants
  • Prix raisonnables et équitables
  • Pouvoir d’achat suffisant pour faire des choix
    alimentaires convenables en toute digni

Le pouvoir de choisir

  • Prendre part aux décisions qui concernent notre
    communauté
  • Être collectivement outillé et informé sur les
    enjeux alimentaires

Action collective

  • Prendre part aux décisions qui concernent notre
    communauté
  • Être collectivement outillé et informé sur les
    enjeux alimentaires